myjolieflower

Mode Beauté Lifestyle
Beauté

Steampod 3.0 : Qu’est-ce que j’en pense ?

Grande amatrice de nouveautés en ce qui concerne les cheveux, un appareil manquait à ma collection : le Steampod 3.0
Lors de sa sortie en octobre 2019 il a fait beaucoup de bruit dans la blogosphère et sur Youtube. En effet la marque nous l’a présenté comme étant LE fer à lisser qui va révolutionner la manière de se coiffer. Il nous promet une chevelure de rêve alors forcément, ça nous intrigue. Aujourd’hui on fait le test du Steampod 3.0 !

Etant déjà équipée d’un fer à lisser que j’appréciais beaucoup, j’ai réussi à résister jusqu’à il y a peu. Et oui, la curiosité a pris le dessus et l’envie de l’essayer m’a poussée à valider mon panier. Quelques jours plus tard je l’avais entre les mains. Le test peut commencer !

Avant tout, parlons de ma nature de cheveux. J’ai les cheveux longs, ni fins ni très épais, ni lisses ni bouclés mais plutôt ondulés et en bonne santé (quelques fourches sur les pointes mais globalement sains). Quand je lave mes cheveux et que je les laisse sécher naturellement sans les avoir brossé à la sortie de la douche, ils sont ondulés, surtout les cheveux du dessous.

“Le Steampod 3.0 est le Lisseur professionnel breveté qui transforme vos cheveux en un rien de temps grâce au pouvoir doux de la vapeur”

Vous l’avez compris le Steampod utilise la technologie de la vapeur pour lisser les cheveux et promet ainsi de moins les abimer qu’un fer à lisser “classique”.

La grande nouveauté de ce fer à lisser dernier cri comparé à son petit frère le Steampod 2.0 est son réservoir d’eau intégré et son nouveau design ergonomique, qui le rendent plus maniable et facilement transportable.

Le peigne est amovible et permet de bien démêler les cheveux pour un lissage parfait
Le réservoir d’eau est désormais intégré dans le Steampod 3.0
La vapeur sort au niveau des trous entre la plaque et le peigne

Je vous épargne le bla-bla habituel des caractéristiques techniques de ce fer à lisser, le principal a été dit, passons directement aux choses sérieuses : qu’est-ce qu’il a dans le ventre ?

La prise en main

Le Steampod est délivré avec une petite bouteille à embout, facilitant le remplissage du réservoir. Il est important d’utiliser de l’eau déminéralisée facilement trouvable en grande surface afin d’éviter d’entartrer votre nouvel appareil.

Avant de l’allumer il faut donc bien penser à remplir le réservoir d’eau. Pour cela il faut appuyer sur les deux côtés en bas du réservoir pour le retirer puis ajouter de l’eau au niveau de la languette jusqu’au niveau max du réservoir à l’aide du flacon.

Maintenant que le réservoir d’eau est rempli, on peut allumer le Steampod en appuyant sur le petit bouton ON/OFF situé entre les deux pinces et choisir la température que l’on souhaite en appuyant sur le bouton T (180°C, 200°C ou 210°C). Le test se fait à 180°C ce qui est largement suffisant.

La marque nous oriente sur le choix de la température en fonction de nos cheveux:
180°C pour des cheveux fins
200°C pour des cheveux normaux
210°C pour des cheveux épais

Temps de chauffe à 180°C : 1min 18sec

On sait que l’appareil est chaud quand la température ne clignote plus.
Le temps de chauffe est relativement long, pensez à l’allumer avant de démêler vos cheveux par exemple pour gagner du temps. Le temps de refroidissement du fer est relativement long également.

  • Aucun son n’est émis lors de l’allumage de l’appareil ou lorsqu’il est prêt.
  • Lorsque vous éteignez votre Steampod assurez-vous de ne pas avoir oublié de mèche sinon vous allez devoir attendre encore que le lisseur chauffe à nouveau plusieurs dizaines de secondes même si vous venez de l’utiliser.

Enfin, il est recommandé de vider le réservoir d’eau une fois que l’on a terminé d’utiliser le Steampod afin d’éviter que l’eau ne stagne trop longtemps dans l’appareil.
Au vue de ma longueur de cheveux, deux utilisations pour lisser mes cheveux et une utilisation pour les boucler n’ont entamé que les ⅔ du réservoir d’eau. Ainsi le remplissage n’a pas besoin d’être au maximum à chaque fois, il suffit de très peu d’eau pour que le Steampod fonctionne correctement. Le réservoir est petit mais cela suffit largement.

Maintenant qu’on a vu les caractéristiques techniques, le test du Steampod 3.0 peut commencer.

Le lissage

Avant lissage, mes cheveux ont séché naturellement
Avant lissage, cheveux non démêlés

J’utilise au préalable un protecteur de chaleur sous forme de mousse de chez Kevin Murphy pour protéger mes cheveux.

Maintenant que l’appareil est chaud et prêt à être utilisé, on se lance !
Le Steampod s’utilise dans un sens très précis, il faut veiller à suivre l’orientation des flèches qui indiquent le sens de lissage à respecter sinon le lissage ne sera pas correctement réalisé, on s’en rend compte tout de suite.

Le premier passage est rapide, net et précis. La mèche est complètement lisse en un seul passage, pas besoin d’y revenir. Quand on passe le lisseur on entend que le fer sort la vapeur, mais les cheveux ne sont pas humides pour autant et on ne voit pas la vapeur sortir. Les cheveux ne “fument” pas.
La mèche n’est pas brûlante, on peut la manipuler facilement après le passage du fer. C’est un point important.

J’ai d’abord lissé le côté gauche de mes cheveux pour pouvoir comparer le côté lisse avec le côté séché naturellement. Le résultat est sans appel, mes cheveux sont parfaitement lissés, souples et soyeux mais sans avoir un effet aplati ou en manque volume. Au début je passais doucement les plaques sur ma mèche mais ensuite j’ai pu aller un plus vite tout en conservant un parfait résultat. Le peigne est utile puisque je trouve qu’il permet de “doser” la vitesse du passage. Si on va trop vite on sent que ça tire sur quelques cheveux et donc que ce n’est pas adapté. Attention donc à bien démêler vos cheveux au risque qu’il se coincent dans le peigne et que vous vous arrachiez des cheveux au passage.

Après avoir pris le coup de main pour le côté gauche, j’ai terminé le côté droit très rapidement. Le lissage de la totalité de mes cheveux n’a pris que quelques minutes. Mes cheveux étaient bien lisses et très doux.

Après lissage avec le Steampod 3.0
Avant/Après le passage du Steampod
Mes cheveux sont lisses et ont gardé du mouvement

Le Wavy

La fonction principale du Steampod est bien évidemment de lisser les cheveux mais de plus en plus de fers à lisser ont une double fonction et peuvent permettre la réalisation des boucles. Le Steampod est doté de plaques flottantes, c’est-à-dire qu’elles “s’enfoncent” plus ou moins dans l’appareil selon la pression exercée ce qui permet un lissage plus adapté selon l’épaisseur de la mèche mais permet également de faire de jolies Waves. De plus le peigne permet de maintenir la fibre capillaire en place pour réaliser les boucles. La forme arrondie du Steampod est optimale pour la réalisation des boucles. Maintenant que l’on sait tout ça, on peut se lancer dans le test du Steampod 3.0 pour faire un joli wavy.

J’ai d’abord voulu faire des boucles en retirant le peigne puisque j’avais peur qu’en enroulant mes cheveux autour du fer ils s’emmêlent et se coincent dans le peigne. Pour retirer le peigne il suffit de la faire glisser vers le haut. Il se peut qu’il y ait une résistance avant que le peigne ne coulisse mais il ne faut pas hésiter à insister un peu. Faites attention à retirer le peigne lorsque le fer est froid au risque de vous brûler.

Pour boucler vos cheveux, il vous suffit de prendre une mèche pas trop épaisse, de la pincer dans le Steampod et de faire une rotation du fer avec votre poignet (½ tour ou un tour complet au choix).
Ensuite vous pouvez descendre le fer le long de la mèche en orientant le Steampod tête vers le bas pour des boucles plus naturelles. Pensez à bien tenir le bout de la mèche que vous êtes en train de boucler quand vous descendez le fer afin qu’elle reste bien en place.
Enfin n’hésitez pas à entortiller votre mèche de cheveux entre vos doigts dans le sens de la boucle pour lui donner une jolie forme et laissez-la refroidir pour qu’elle se fixe.

Pour les deux premières mèches j’ai réussi à obtenir de jolies boucles mais elles s’affaissaient rapidement et ne tenaient pas leur forme. J’ai donc remis le peigne pour voir s’il y avait une différence et les boucles étaient bien plus belles ! Je n’ai eu aucun soucis de cheveux coincés dans le peigne.

Boucle avec le Steampod sans le peigne qui n’est pas correctement formée

Test du Steampod 3.0 avec le peigne pour faire des boucles, on voit bien la différence elle est plus définie

Le coup de main est à prendre avec le Steampod pour adapter la taille de la mèche et la vitesse de glisse mais une fois que la technique est assimilée et que le peigne est laissé sur le Steampod, c’était relativement simple de boucler tous mes cheveux.

Les boucles obtenues sont lâches car la tête du Steampod est large, ce qui donne un côté naturel sans avoir à trop “casser” les boucles avec ses doigts. J’ai tout de même passé mes mains dans mes cheveux pour les détendre un peu, mais j’aurais très bien pu les laisser comme ça. Le rendu est vraiment très joli. L’effet wavy est très joli !

Evolution des boucles en fin de journée : elles sont presque toutes détendues

Mon avis

Le test du Steampod 3.0 et le bilan d’utilisation est très positif.
Le lissage est rapide, parfait et laisse les cheveux souples avec du mouvement. Il tient plusieurs jours jusqu’au prochain shampoing sur mes cheveux de nature lisse à ondulée. C’est un achat que je ne regrette pas !

Le wavy est un peu plus difficile à maîtriser et permet d’obtenir des boucles lâches et détendues, qui s’affaissent donc beaucoup à la fin de la journée. Le lendemain les boucles avaient disparues. Mes cheveux étant très longs, ils sont lourds ce qui accentue ce phénomène de détente des boucles et ce qui pourrait expliquer le fait qu’elles n’aient pas tenues pendant la nuit. Son utilisation est adaptée quand vous voulez un joli wavy à l’instant T (une soirée ou une après-midi par exemple). Les boucles devraient mieux tenir dans le temps sur des cheveux courts ou mi-longs.

Points forts
> Cheveux lisses, souples et soyeux
> Effet wavy très joli
> Durée de tenue du lissage
> Réservoir d’eau intégré
> Lissage à vapeur
> Différents choix de températures (utile pour les cheveux plus épais)

Points faibles
> Temps de chauffe très long
> Dimensions imposantes du fer
> Durée de tenue des boucles

Vous pouvez retrouver la sa suite de cet article. Je vous donne un indice: Quel est le grand concurrent du Steampod ?

Avez-vous déjà fait le test du Steampod 3.0 ? Dites-moi ce que vous en avez pensé en commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :