myjolieflower

Mode Beauté Lifestyle
Beauté

Dyson Corrale : L’innovation technologique

Dyson, on commence à les connaître niveau innovation : aspirateur sans fil, sèche-cheveux révolutionnaire, fer à boucler qui aspire les mèches pour les enrouler… La dernière nouveauté capillaire de Dyson : le fer à lisser sans fil Corrale. Il fait encore beaucoup parler de lui, mais à 499€ il en refroidit plus d’une.
Est-ce qu’il vaut son prix ? Je l’ai testé depuis plusieurs semaines et je vous dis ce que j’en pense.

La technologie derrière le Dyson Corrale

Un fer à lisser sans fil

Un fer à lisser sans fil que l’on peut emporter partout avec nous pour faire nos retouches en sortant du bureau avant d’aller boire un verre, ou carrément pour finir de se coiffer dans la voiture quand on est en retard pour l’anniversaire de mamie, j’en ai souvent rêvé. Quand j’étais plus jeune et tout le temps en retard, je me disais “si seulement je pouvais avoir un fer à lisser sans fil que j’emporterais dans la voiture!” Dyson a exaucé mes vœux et l’a fait.
Et pour celles qui s’emmêlent les pinceaux avec le fil toujours trop court ou trop long, idem le problème est réglé.

Sans fil d’accord, mais quelle autonomie ?
Lorsque la batterie est pleine, on a une utilisation de 30min du fer.
C’est largement suffisant pour réaliser tous types de coiffures. Avec mes cheveux très longs, je les lisse à la vitesse de l’éclair mais je passe bien 20min à les boucler. Par contre dans mon cas, une seule utilisation est possible si je les boucle. Je pourrai ensuite faire 2-3 retouches mais je serai vite limitée en batterie.
Pas de panique ! On peut vite l’oublier, mais il est tout à fait possible de l’utiliser avec le fil lorsqu’il est branché comme un fer à lisser traditionnel. Ainsi on peut le recharger en l’utilisant et ensuite l’emporter avec une batterie rechargée pour faire les retouches.

Quel est le temps de charge de la batterie ?
Je l’ai chargé de 0 à 100% en 1h15. Donc 2x plus de temps de charge que de temps d’utilisation de la batterie. Mais comme je le dis précédemment, il est tout à fait possible de le charger tout en l’utilisant, ce qui réduit la contrainte. Pas besoin de penser à le charger avant de l’utiliser comme certains appareils électriques du type épilateur.

La technologie des plaques souples

L’autre argument de vente de Dyson pour son fer Corrale, c’est leurs fameuses plaques souples. On le voit sur leurs publicités, les plaques épousent la forme des cheveux pour ne pas les “écraser” mais elles s’incurvent autour de la mèche. En réalité, c’est moins flagrant. Les plaques sont souples et mobiles, on peut légèrement appuyer dessus, elles s’enfoncent alors légèrement.

Quel est le but ?
Selon Dyson, l’idée est de rassembler la mèche de cheveux pour éviter que des cheveux ne s’échappent des plaques.
On a déjà eu cette expérience où on veut lisser une mèche et qu’elle se divise en 3, au final seule la partie du milieu est lisse, les 2 autres extrémités se sont échappées du fer. Un peu pénible. Ce système de plaques souples permettrait d’éviter cela, en maintenant la mèche entre les plaques. Cela permet de maintenir la tension de manière égale sur toute la surface des cheveux, sans que le centre ne soit plus chauffé que les bords par exemple. L’apport de chaleur est homogène, ce qui permet de réduire la température du fer. On obtient ainsi les mêmes résultats mais avec une température plus basse.

Je peux ainsi lisser mes cheveux à 165°C contre 185°C habituellement. Moins de chaleur = moins de dommages.

Quel est le revêtement des plaques ?
Ce sont des plaques en alliage cuivre/manganèse, qui permettent de refroidir la mèche de cheveux lissée. Effectivement, les cheveux à la sortie des plaques sont bien moins brûlants. On peut facilement les manipuler sans risque de se brûler comme avec un fer traditionnel.

Des plaques arrondies, pour quoi faire ?
La forme arrondie du fer à lisser permet d’éviter de se brûler les oreilles ou les racines. En effet, les plaques sont chaudes mais l’extérieur du fer l’est bien moins.
Les plaques arrondies permettent de former des boucles parfaites.

La prise en main du Dyson Corrale

Unboxing

Un réel plaisir de déballer ce fer à lisser. L’emballage est très soigné.
Le fer est livré avec une superbe pochette thermorésistante. J’ai d’abord cru que c’était une pochette qui servait à le protéger de la poussière au moment du stockage mais elle est bien thermorésistante. Cette pochette de voyage est tellement jolie et élégante qu’on ne se doute pas qu’elle puisse être suffisamment robuste pour isoler la chaleur. Mais c’est bien le cas.

Le poids/ la taille du fer à lisser

Forcément, qui dit fer à lisser sans fil dit batterie intégrée. Il est donc plus lourd qu’un fer à lisser lambda.
Il est également assez imposant. Grand et lourd. A la première prise en main, je l’ai remarqué tout de suite. Cependant, aucune difficulté et aucune gêne ressentie (ni mal au bras, ni au poignet…) au moment de l’utilisation.
Pratique, on peut refermer les pinces du fer à lisser pour le ranger correctement grâce à un clip qui les verrouille. Idéal quand on voyage sans le câble par exemple pour le maintenir fermé, sans avoir besoin de l’enrouler autour.

Poids : 564g

L’écran OLED

Pour allumer le fer, il suffit d’appuyer sur le bouton puis l’écran OLED s’allume, on peut alors sélectionner la température. Il y a 3 niveaux de chauffe : 165°C, 185°C, 210°C.
Le temps de chauffe de l’appareil pour atteindre 185°C est de 32 secondes. On peut voir où en est la température sur l’écran OLED. Un son est émis lorsque l’appareil est prêt à être utilisé.
On a aussi une vue sur le niveau de la batterie ou son état de charge pendant son utilisation, pratique.

La recharge

Deux possibilités de charge s’offrent à nous : on peut le brancher directement sur le bout de l’appareil, le câble est aimanté, super pratique, ou on peut le charger en le disposant sur son socle qui est lui même relié au câble de charge (également aimanté). Le câble étant très long, c’est très simple de l’utiliser et de le charger en même temps.

Le fait de pouvoir le brancher directement permet de le recharger en même temps qu’on utilise le fer à lisser. Sinon, le socle permet une exposition de l’appareil pendant sa recharge. De plus, on peut choisir de simplement le disposer sur son socle sans le charger, grâce au câble de charge aimanté que l’on peut débrancher. Un si beau bijou de technologie, on voudrait l’exposer fièrement sur sa coiffeuse, non?

On peut également désactiver le fer à lisser en le basculant en mode avion, ainsi aucun risque qu’il ne s’allume pendant le voyage et il sera tout à fait possible de le prendre en vacances avec cette fonctionnalité.

Comme précisé plus haut, le temps de charge complet pour une batterie de 0 à 100% est de 1h15.

Le lissage avec le Dyson Corrale

C’est bien sa première fonctionnalité, on a hâte de voir ce que ça donne! Quand je l’ai reçu, la batterie n’était chargée qu’à 25% mais je me suis empressée de prendre 2-3 mèches et de les lisser pour voir ce que ça donnait.
Spoiler alert : Satisfaite & mitigée.

Il faut savoir que j’ai des cheveux lisses de base, mais lorsque je dors avec les cheveux mouillés par exemple, ou que je ne les brosse pas après les avoir lavés, ils ondulent et bouclent légèrement.

Pourquoi satisfaite ?
En un seul passage, ma mèche est lisse, que ce soit à 185°C ou même à 165°C. Cela me permet de les lisser à 165°C et donc de moins les abimer. Parfait! Je lisse la totalité de mes cheveux très rapidement et le résultat est impeccable. Le lissage est parfait, mais sans être avec un effet baguette, mes cheveux restent souples tout en étant parfaitement lisses (je me fais comprendre?). Et en plus ils sont bien brillants ! Un résultat impeccable avec moins de chaleur, je dis oui.

Le fait qu’il soit sans fil simplifie beaucoup le lissage, pas besoin de se contorsionner pour lisser les mèches de derrière et finalement se retrouver coincée avec le fil autour du bras. En deux-temps-trois-mouvements tout est lisse. On adore !

Pourquoi mitigée ?
Je lisse la première mèche et aïe, ça accroche. Dès le début au niveau des longueurs et encore plus au niveau des pointes qui sont plus fines et plus fragilisées.
Ça n’accroche pas dans le sens où c’est saccadé. Je sais que pour certaines, quand elles passent le fer à lisser, ça accroche au point d’avoir un effet saccadé et il faut “forcer” le passage jusqu’aux pointes (c’est souvent signe que les cheveux sont secs et qu’il faut réduire l’utilisation de la chaleur). Ici le fer à lisser glisse sur la mèche en une seule fois, mais c’est au niveau des plaques que ça accroche, comme si ça attrapait les petits cheveux. J’ai d’ailleurs senti mes petits cheveux s’arracher. Et ce n’est pas très agréable.

J’ai d’abord cru que c’était à cause de la mousse thermoprotectrice que j’utilise pour protéger mes cheveux de la chaleur, car souvent après utilisation, quand je passe mes doigts dans mes cheveux, ils accrochent et font plein de petits nœuds.
J’ai donc réessayé sans produit, ça accrochait moins, mais ça accrochait toujours un peu au niveau des pointes. Je suis tellement habituée à mon GHD platinum+ (retrouvez ma revue ici) qui glisse ultra facilement que ça m’a surprise.

Cependant, après plusieurs utilisations, je n’avais plus autant cette sensation de gêne. J’ai aussi remarqué que si je prenais des mèches plus épaisses, ça le faisait moins. D’ailleurs Dyson recommande pour lisser les pointes de les regrouper en mèche plus épaisses. Dyson recommande aussi de ne pas fort serrer le lisseur quand on le passe sur la mèche. J’ai essayé et effectivement c’était mieux de cette manière, mais arrivé au niveau de mes pointes, ça tire un peu dessus tout de même.

J’ai assisté au live sur Instagram organisé par Dyson avec Iris Mittenaere, où ils montraient une coiffure que l’on pouvait réaliser avec le fer à lisser Corrale. Il s’agissait de faire une queue de cheval bien plaquée et bien lisse, une coiffure tirée des défilés. Cela m’a même valu un repartage dans la story d’Iris ! Wahou

Les boucles avec le Dyson Corrale

De nos jours, les fers à lisser ont une action deux en une : on attend d’eux qu’on puisse lisser nos cheveux mais aussi qu’on puisse faire des boucles facilement. Qu’en est-il pour le Corrale ?
Spoiler alert : Très satisfaite.

Déjà, le fait qu’il soit sans fil est encore plus appréciable au moment de boucler ses cheveux. Il l’est déjà particulièrement au moment de les lisser, mais d’autant plus quand vient le moment de faire des boucles.
Le mouvement de poignet n’est déjà pas facile à faire, alors si on peut se délester du fil qui s’enroule dans tous les sens, on sur-valide.
Malgré le fait que le fer à lisser soit plus imposant et lourd qu’un fer traditionnel, je n’ai ressenti aucune gène pour faire les boucles et je n’ai même pas remarqué son poids.

Etrangement, et c’est pour cela que je suis très satisfaite de son utilisation pour faire des boucles, le fer n’accroche pas. Je ne saurais pas l’expliquer, quand je lisse mes cheveux ça accroche et quand je les boucle, ça n’accroche pas. Le fer à lisser glisse parfaitement sur les mèches et les boucles sont joliment formées. De plus, grâce aux plaques en alliage cuivre/manganèse qui refroidissent la mèche après le passage entre les plaques, on peut les manipuler tout de suite après pour bien les former sans se brûler (je les entortille toujours sur elles-mêmes juste après pour leur donner leur forme).
On obtient de jolies boucles que l’on peut ensuite détendre pour obtenir un superbe wavy. Vraiment conquise !

Mon avis

Bien joué Dyson, vous avez fait du beau boulot avec le fer à lisser Corrale. Je ne peux que le recommander. Il est top et respecte toutes ses promesses. Le sans fil facilite le coiffage. On l’avait déjà remarqué avec leurs aspirateurs, on confirme la règle avec le fer à lisser. A quand le sèche-cheveux sans fil ?

Le lissage est parfait et tient sur plusieurs jours, il en est de même pour les boucles.
Reste le point du passage des plaques qui tire les cheveux et accroche au niveau pointes au moment du lissage. Je garde ce point en tête, mais malgré tout, c’est un super appareil on ne peut pas le nier.

Une chose dont je n’ai pas encore parlé : il fait des cheveux d’une douceur absolue.
Alors pareil, je ne sais pas l’expliquer, peut être grâce aux plaques en alliage cuivre/manganèse.
Si vous me suivez sur Instagram, j’ai filmé un reel où je lisse, boucle et fais un wavy avec le Corrale.
Backstages : j’ai réalisé cette vidéo en une fois, j’ai donc, en l’espace de 30 minutes, lissé mes cheveux, bouclé mes cheveux, lissé à nouveau puis ondulé mes cheveux. AÏE ! Je pensais me retrouver avec des cheveux comme de la paille, desséchés et à l’agonie. Et bien non, ils étaient ultra doux et brillants, et ce même le lendemain ! Même effet après chaque utilisation. Une belle surprise.

Le prix: 499€ sur le site de Dyson. Ça peut refroidir je le conçois. Pour celles qui ont les moyens ou qui ont l’occasion, pour un cadeau d’anniversaire, de diplôme… je vous le recommande. C’est un bon appareil doté d’une technologie innovante et qui ne vous fera pas défaut.

En résumé

Points forts
> Sans fil
> Cheveux lisses, souples, brillants, très doux
> Effet wavy très réussi, boucles naturelles qui tiennent plusieurs jours
> Cheveux moins chauds après le passage du fer
> Différents choix de température : 165°C, 185°C, 210°C
> Autonomie de 30min
> Utilisation hybride : avec ou sans fil

Points faibles
> Son prix
> Accroche les pointes et les petits cheveux au moment du lissage
> Un peu lourd et encombrant

Pour mon prochain article, je ferai la comparaison du Dyson Corrale et du GHD Platinum +. Restez connectés!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :