myjolieflower

Mode Beauté Lifestyle
Beauté

Hair Gun de osée beauté : gadget ou innovation ?

Osée Beauté, la marque capillaire de Caroline Receveur ne cesse de faire parler d’elle depuis la sortie de ses appareils qui promettent des boucles parfaites. Vous pouvez retrouver ici ma revue sur le Waver, qui permet de reproduire le wavy signature de la belle Caroline.
Aujourd’hui je vais vous parler du deuxième best-seller de la marque osée beauté : le Hair Gun. Avec sa forme atypique en angle droit, on se demande ce qui le différencie des nombreux fers à boucler déjà présents sur le marché.

Un mot sur le packaging Osée Beauté

Comme toujours, la marque soigne son packaging. Le colis contenait des confettis, des autocollants, une carte d’utilisation et était subtilement parfumé, un vrai plaisir de le déballer. La boîte du Hair Gun est bien pensée, en forme de triangle, pour pouvoir la ranger sans perdre de place. Elle peut même être disposée telle quelle dans la salle de bains sans faire tâche, avec ses douces couleurs rose/violet holographiques. Une boîte de rangement réutilisable, c’es déjà un bon point.

Le Hair gun est livré avec un tapis thermorésistant, ce qui est appréciable.
Toutefois j’aurais aimé y trouver un gant thermorésistant également, pour éviter de se brûler étant donné qu’on manipule nos mèches de cheveux autour du fer directement avec nos doigts. Il n’y a pas de système de clip pour coincer la mèche et l’enrouler autour du hair gun.

Utilisation

Pour remettre dans le contexte, j’ai l’habitude de faire mes boucles à l’aide de mon fer à lisser ghd platinum+, j’en parle dans cet article. J’obtiens des boucles plutôt serrées et bien dessinées, que je défais à l’aide de mes doigts. Les boucles tiennent généralement jusqu’au prochain shampoing, donc sur plusieurs jours.

Concernant le hair gun, le design du fer est vraiment très joli, le revêtement du canon est blanc et le manche rose marbré. Le diamètre du hair gun est de 30mm ce qui est optimal pour réaliser de belles boucles naturelles : plus le diamètre est grand plus les boucles sont lâches.

Très simple d’utilisation, il est constitué de trois boutons: un pour l’allumer/l’éteindre et deux autres pour régler la température.
Encore un bon point, c’est appréciable de pouvoir régler la température, pour adapter au mieux la chaleur selon sa nature de cheveux.

1er essai du Hair Gun

J’ai fait un premier test en réglant la température à 180°C. Le temps de chauffe est vraiment très rapide (quelques secondes).
J’ai mis un peu de temps à trouver la meilleure manière de l’utiliser sans me brûler l’oreille ou les doigts (d’où le gant thermorésistant qui aurait été utile). Ce qui était le plus “difficile” était de bien enrouler mes cheveux autour du fer, étant donné qu’ils sont très longs, si je ne les place pas correctement toute la longueur de la mèche ne peut pas s’enrouler et le bout ne sera pas bouclé. C’est en voulant enrouler mes mèches les plus longues que je me suis brûlée la phalange à quelques reprises au début, le temps de prendre le coup de main. Pour les cheveux mi-longs, ce problème ne se posera pas.

J’ai pris de fines mèches que j’ai enroulées autour du fer dans un sens puis dans l’autre pour un rendu plus naturel et maintenues pendant 7-8 secondes. Cela m’a pris 15 minutes pour boucler mes cheveux, en sachant que c’était la première fois que je l’utilisais, ce qui est à peu près équivalent au temps que je mets avec mon fer à lisser.

Avant/après utilisation du Hair Gun

Les boucles formées étaient très joliment dessinées, ni trop serrées, ni trop lâches. Le rendu était super naturel, j’ai adoré !
Cependant après quelques heures les boucles étaient déjà retombées, et mes cheveux redevenus quasiment lisses.

2ème essai du Hair Gun

J’ai cette fois réglé la température sur 200°C. J’ai pris des mèches plus épaisses, les boucles étaient plus marquées mais toujours cet effet naturel, vraiment canon !
L’effet wavy a duré plus longtemps, mais pas plus de deux jours. C’est peut être ma nature de cheveux qui veut ça, étant donné qu’ils sont lisses de base et que je n’utilise pas de laque.
Mais pour comparer, quand j’utilise le Waver (l’autre appareil de la marque), les waves tiennent jusqu’au prochain shampoing, soit au moins 3 jours.

Hair gun de osée beauté : Gadget ou révolution ?

Sa forme perpendiculaire permet une utilisation facile du fer et moins fatigante, notamment pour boucler les mèches à l’arrière sans avoir besoin de se contorsionner dans tous les sens. Je trouve ça vraiment innovant, même si ce n’est pas elle qui a inventé ce concept. On en trouve cependant très peu sur le marché.

Le mieux est d’enrouler la mèche autour du canon, d’orienter le fer vers le bas puis de relâcher la boucle dans sa main, maintenir quelques secondes le temps qu’elle refroidisse et voilà une jolie boucle.

Je voudrais revenir sur les boucles obtenues avec le hair gun.
Avec le fer à lisser : j’obtiens des spirales, rebondies et bien dessinées, que je détends par la suite (photo de gauche). Je préfère l’effet le lendemain, quand elles sont un peu retombées.
Avec le hair gun : les boucles sont parfaites et n’ont pas forcément besoin d’être détendues ou alors très légèrement. Le rendu est top, tout de suite car le diamètre est optimal (photo de droite). Cependant comme je le précise, sur moi, les boucles ne tiennent pas sur plusieurs jours. Je garde un joli rendu le jour-même voire le lendemain mais c’est tout, en utilisant le fer à 200°C.

La promesse de boucles légères et naturelles avec le Hair Gun de osée beauté est tenue. Je le recommande il est vraiment top ! Vous pouvez le trouver ici sur le site de la marque au prix de 65€.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :