myjolieflower

Mode Beauté Lifestyle
Beauté

Des vagues dans mes cheveux ?

Vous l’avez sans doute remarqué, l’évolution des tendances capillaires nous amène du sophistiqué vers le naturel. Des boucles anglaises très serrées à la Marie-Antoinette, nous sommes passés à des boucles plus lâches et détendues, puis au wavy pour un effet saut du lit et enfin aux beachy waves retour de plage sexy.
Aujourd’hui nous allons parler de vagues, de plage et de surfeuse californienne, tout ça dans nos cheveux !

Cet été on associe tendance et vacances et on abandonne nos complexes : on laisse nos cheveux décolorés par le soleil s’emmêler avec le vent, on exhibe nos tâches de rousseur et surtout on adopte la grande tendance des ondulations dans nos cheveux façon surfeuse californienne. On veut du rock et du glamour mais surtout des cheveux de sirène.

Beachy waves : le style californien

Toute l’année on tente de discipliner nos cheveux de toutes les manières possibles : les filles aux cheveux bouclés ne jurent que par les fers à lisser pour des cheveux raides comme des baguettes tandis que les filles aux cheveux lisses désespèrent de donner du mouvement à leurs cheveux avec toutes sortes de fers à boucler. Entre tous ces appareils et le sèche-cheveux on peut dire qu’on leur fait vivre un enfer.

L’été c’est le moment où on lâche prise, on mise tout sur le naturel : on laisse tomber le maquillage puisque notre peau est sublimée par le bronzage, on laisse nos cheveux salés par la mer sécher naturellement et on profite d’un cocktail sur le bord de la plage. Oui mais quand les vacances sont finies et que la rentrée pointe le bout de son nez, on veut bien prolonger un peu l’effet.

On mise alors sur un look retour de vacances avec des Beachy waves pour une chevelure de surfeuse. Vous savez les ondulations négligées et typiques des californiennes que nous leur envions et qui nous donnent envie de faire du surf ? Je vous montre comment les reproduire de trois manières différentes pour trois rendus similaires selon les outils que vous avez chez vous.

Des tresses pour des beachy waves sans chaleur

Je pense que vous connaissez toutes cette astuce de dormir avec des tresses. Je l’utilise depuis plus de 10 ans et j’aime toujours autant le rendu. Ma technique s’est peu à peu améliorée: j’ai essayé une tresse sur cheveux mouillés, sur cheveux secs, une tresse normale, une tresse africaines, deux tresses…

Le meilleur rendu selon moi pour obtenir des ondulations uniformes sur toute la tête est de faire deux tresses collées, une de chaque côté. Le lendemain on obtient de jolies Beachy waves sans avoir abimé nos cheveux et sans effort !

La tresse africaine, qui démarre avec ne mèche sur le sommet de la tête et à laquelle il faut rajouter des cheveux au fur et à mesure de la tresse, offre un plus joli rendu qu’une tresse classique. Les ondulations partent du haut de la tête contrairement aux tresses classiques dont les ondulations débutent dans la nuque et font une démarcation pas naturelle.

Les + : Pas de démarcation et des Beachy waves uniformes.

Les – : La technicité de la tresse, mais une fois qu’on a pris le coup de main c’est très facile.
Il faut veiller à bien serrer la tresse surtout les mèches du haut sinon les ondulations au départ de la tête ne tiendront pas et il ne restera que celles à partir de la mi-longueur comme avec une tresse normale. Mais une tresse bien serrée peut être désagréable et faire mal au bout d’un moment…

Dormir avec une tresse africaine pour des jolies Beach waves le lendemain

Les deux tresses collées, aussi appelées boxer braids démarrent également sur le sommet de la tête, une de chaque côté de la raie. Le principe est le même que pour la tresse africaine, on démarre avec une mèche à laquelle on ajoute des cheveux au fur et à mesure de la tresse.

Les + : Le fait de faire deux tresses collées permet d’avoir des ondulations plus définies qu’avec une seule tresse africaine. Pas besoin donc de serrer autant qu’une seule tresse africaine. Plus vous ferez de tresses et plus les beach waves seront définies.

Les – : Les boxer braids sont encore plus techniques à réaliser que la tresse africaine, on prend le coup de main après plusieurs essais.

Dormir avec deux tresses collées pour des beachy waves le lendemain

La technique des tresses pour avoir des beachy waves sans chaleur est la plus simple car elle ne nécessite pas de matériel, juste un peu d’entrainement. Toutefois elle n’est pas très durable dans le temps.
En faisant des tresses le soir, le lendemain matin vous aurez une chevelure ondulée et volumineuse mais rapidement au cours de la journée l’effet s’estompera et s’aplatira surtout si vous avez l’habitude de toucher vos cheveux régulièrement. A la fin de la journée vos ondulations seront presque entièrement parties.

Astuces
Vous pouvez aussi faire vos tresses avec les cheveux légèrement humides mais pas trop sinon vos cheveux ne pourront pas sécher correctement pendant la nuit, votre tresse sera encore humide et les ondulations n’auront pas pris.

Pour accentuer l’effet, vous pouvez mettre un peu de laque avant de tresser vos cheveux ou utiliser un spray d’eau salée.
Pensez à mettre une goutte de sérum, d’huile d’argan ou de gel d’Aloe Vera pour avoir des cheveux brillants le lendemain.

Le fer à lisser pour des Beachy waves durables

Le principe est de prendre une mèche de cheveux et de faire pivoter d’un quart de tour le fer à lisser vers l’avant et ensuite vers l’arrière tout le long de la mèche pour créer des crans et ainsi obtenir cet effet Beachy waves très naturel.

Les + : Cette technique est facilement faisaible sur cheveux longs et courts, contrairement aux tresses qui nécessitent un minimum de longueur.
Les beach waves tiennent sur toute la journée et seront encore présentes le lendemain.
Facilement reproductible puisque beaucoup de personnes possèdent un fer à lisser.

Les – : Sur cheveux longs cela peut prendre du temps et faire mal au poignet à force de pivoter dans un sens puis dans l’autre.

Astuces
Ca sera plus naturel de commencer les ondulations sur les cheveux au niveau des yeux et pas tout en haut de la tête au risque de ressembler à un petit caniche.

Le fer à onduler pour des beachy waves parfaites

Le fer à onduler est un fer à boucler très particulier qui comporte 3 têtes. Il agit comme une pince, on place la mèche de cheveux à l’intérieur pendant quelques secondes (4 à 5 secondes) et les trois têtes créent les crans. Il suffit ensuite de repositionner la première tête du fer au niveau du dernier cran laissé précédemment et ainsi de suite pour permettre la continuité des ondulations.

Waver Osée constitué de trois têtes pour des beachy waves parfaites
On pince les cheveux pour créer des ondulations

Le fer à onduler très populaire depuis sa sortie est celui créé par Caroline Receveur via sa marque de beauté Osée, c’est le Waver. C’est celui que j’ai choisi d’utiliser mais il existe d’autres : Babyliss, Beauty Works, amika

La particularité du Waver de chez Osée est le choix du diamètre des têtes du fer à onduler qui est gros. Comme pour les fers à boucler standards, plus le diamètre est gros, plus les boucles obtenues seront lâches et détendues et inversement si le diamètre est petit les boucles seront très serrées.

Les trois têtes ont un diamètre de 28mm contre 12mm, 19mm et 22mm pour le babyliss par exemple ce qui fait que le rendu est beaucoup plus naturel et ne donne pas un effet gaufré sur les cheveux. C’est d’ailleurs ce qui m’a toujours empêchée d’en acheter un jusqu’à maintenant !

Maintenant que les caractéristiques sont données, passons au test.

Le Waver Osée pour des Beachy waves impeccables

Life is too short to have boring hair

Le fer à onduler est fourni dans une boîte aimantée solide d’un joli rose et violet holographique que l’on peut réutiliser pour ranger et stocker son fer ou qui peut être réutilisée comme jolie boite de rangement à laisser dans sa salle de bains.
Le colis est très soigné, on y trouve une petite carte qui nous indique la marche à suivre pour obtenir de parfaites ondulations et des indications concernant le choix de la température, une notice d’utilisation ainsi qu’un petit tapis thermorésistant. Le Waver est sublime, d’une joli mélange de rose et de blanc, très féminin mais pas trop girly.

Ce qui est appréciable avec ce fer est la possibilité de régler la température de 130°C à 210°C. Nous n’avons pas toutes les mêmes cheveux et Caroline Receveur l’a bien compris. Comme d’habitude, la température de l’appareil est à adapter en fonction de sa nature de cheveux.
Mes cheveux étant de nature “normale” il m’est conseillé d’utiliser le fer à une température comprise entre 160°C et 180°C. Quand le fer s’allume, la température est affichée sur l’écran digital et on peut la sélectionner au degré près.

J’ai fait un premier essai à différentes températures, 140°C sur un côté et 160°C de l’autre côté. Enfin je l’ai utilisé à 180°C. La principale différence repose sur la “profondeur” des crans. A une température de 140°C les ondulations sont légères et très naturelles. Plus on augmente et plus les ondulations sont prononcées et forment un S. Je ne suis pas allée au-dessus de 180°C. Je l’utilise maintenant à 180°C (ce qui est également le cas de Caroline Receveur à titre de comparaison si vous hésitez).
Une fois que toute ma tête était faite, mes cheveux étaient très brillants !

Les + : Il est très facile d’obtenir des Beach waves et elles sont parfaitement formées avec cet appareil. Les cheveux sont brillants après utilisation.
Les waves tiennent bien dans la durée, elles sont moins prononcées le lendemain mais gardent facilement le mouvement plusieurs jours.
Le rendu est différent des boucles ce qui en fait un chouette appareil !

Les – : ATTENTION RISQUE DE BRÛLURE
Pour celles qui se brûlent avec leur fer à lisser ou à boucler, grande prudence lors de la manipulation du Waver. Les trois têtes font que l’appareil est très large, si on ne fait pas bien attention, en prenant une mèche de cheveux et en la pinçant avec le Waver on peut facilement se brûler. Pourtant peu maladroite, je me suis brûlée le pli du pouce lors de la première utilisation et une deuxième fois ensuite au niveau du cou lorsque j’ai voulu faire les mèches du dessous. L’aloe Vera sera ton meilleur ami si ça t’arrive.

Quelles beachy waves préférez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :