myjolieflower

Mode Beauté Lifestyle
Beauté

Tokio Inkarami sauve mes cheveux après l’été

Le sel, le soleil, le vent, le chlore… on mène la vie dure à nos cheveux pendant l’été sans vraiment s’en rendre compte. Ils sont secs, cassants, ternes… résultat : notre queue de cheval ressemble plutôt à une botte de paille et nos cheveux sont tellement rêches qu’on n’ose même plus les toucher. Non merci !
Pas de panique, j’ai trouvé LE soin qui redonne vigueur à notre fibre capillaire desséchée : le soin Tokio Inkarami.

Après avoir vidé notre bouteille d’huile de coco sur notre tête et découpé une feuille d’aloe Vera pour en récupérer son gel, rien n’y fait, nos cheveux font toujours la tête. Ces recettes de grand-mère fonctionnent très bien, on en reparlera dans un prochain article. Mais quand il faut sortir les grands moyens, on fonce faire le plein de kératine chez notre coiffeur préféré.

A noter avant d’aller plus loin : un cheveu fourchu ne peut pas être réparé, il faut impérativement le couper pour repartir sur de bonnes bases. Ici je parle de cheveux desséchés et fragilisés mais pas encore fourchus.
Sinon le soin sera beaucoup moins efficace puisque les fourches remonteront sur vos cheveux comme un collant filé et ils continueront de se casser. Alors que sur cheveux non fourchus, le soin les consolidera et empêchera la formation de nouvelles fourches.

Le soin Tokio, qu’est-ce que c’est ?

Tout droit venu du Japon, le soin Tokio Inkarami est un soin profond régénérant qui promet une métamorphose de vos cheveux en seulement 30 minutes. Ce soin profond est à réaliser chez le coiffeur mais vous pouvez aussi faire un “mini soin” à la maison, je vous en reparle à la fin de l’article.

Spécialement conçu pour les cheveux les plus fragilisés, ce soin consiste à recharger les cheveux en kératine, qui en ont été dévitalisés suite à des décolorations successives et l’utilisation (abusive) des appareils chauffants.

Pour aller plus loin dans la formulation, le soin Tokio est composé de 8 kératines différentes, d’extraits végétaux et d’acides aminés. La particularité de ce soin repose sur une molécule de carbone, le Fullerène, dont la petite taille et la structure permettent de transporter les principes actifs afin qu’ils pénètrent plus profondément dans la fibre capillaire.

Il n’est donc pas nécessaire d’apporter une source de chaleur, contrairement à de nombreux autres soins comme le lissage brésilien ou Botox. Ce qui est donc bénéfique en tout point.

Des cheveux de rêve en 4 étapes

Ces quatre étapes ciblent unes à unes les différentes couches de la fibre capillaire grâce à des molécules de différentes tailles et de différentes formes. Pour cela, plusieurs textures sont utilisées: liquide, crème, huile.

Entre chaque étape et après l’application de chaque produit, les cheveux sont brossés avec une brosse à picots afin de bien répartir le soin mais également pour activer la circulation sanguine au niveau des racines.

Etape 1 : Cible les macrofibrilles et microfibrilles

(Ça c’est mon côté scientifique qui ressort, j’aime comprendre par quels mécanismes fonctionne quelque chose)

Pour aller plus loin : Les macrofibrilles et les microfibrilles sont des structures profondes du cortex capillaire.
Le cortex est protégé par des cuticule. Le cortex est constitué de cellules corticales, elles-mêmes constituées de macrofibrilles, elles-mêmes constituées de microfibrilles.
Cortex -> Cellules corticales -> Macrofibrilles -> Microfibrilles
Autour du cortex -> Cuticules

Les macrofibrilles et les microfibrilles sont donc les structures les plus internes de la fibre capillaire. Chaque étape va cibler une couche de la fibre, pour une régénération maximale.

Avant de commencer le soin on lave les cheveux avec un shampoing au pH neutre ce qui permet d’ouvrir les écailles du cheveu. Cela permettra de recevoir au mieux les soins dans les étapes qui suivront.

La première étape est d’appliquer un spray mèche par mèche de façon à saturer le cheveu pour accueillir au mieux les produits qui suivent. Ce grand volume d’eau empêche le soulèvement des cuticules. Chaque mèche est donc imbibée de ce spray.

La première étape consiste à saturer le cheveu avec un spray composé de principes actifs

Etape 2 : Cible les cellules corticales du cheveu

La deuxième étape consiste à appliquer une crème sur chaque mèche que l’on vient travailler en lissant avec les mains puis en “tapotant” avec le dessus des phalanges. Ce processus crée des ondes et permet de casser les molécules. La crème fond se transforme alors en une texture plus liquide ce qui favorise la pénétration du soin dans les cheveux.

La texture crème se liquéfie sur le cheveu par tapotement
On travaille la crème mèche par mèche pour favoriser la pénétration du soin

Après cette étape on laisse poser le soin sous une serviette chaude et enveloppée de cellophane pendant une dizaine de minutes. La chaleur permet de maintenir les écailles du cheveu ouvertes, et aux actifs de pénétrer avec plus d’efficacité.

On laisse poser le soin 10min sous une serviette chaude

Astuce : Quand vous appliquez des soins sur vos cheveux, s’ils sont mouillés assurez-vous de les avoir essorés avant de poser le masque.
Si vous laissez poser plusieurs minutes votre soin, enroulez vos cheveux dans une serviette humide que vous avez au préalable réchauffée au micro-ondes afin qu’elle soit bien chaude. Vous verrez les effets seront démultipliés parce que le soin pénétrera en profondeur dans le cheveu.

Etape 3 : Renforce le cortex capillaire

Pour la troisième étape, une crème un peu plus épaisse est appliquée sur chaque mèche. Par le même processus et pour permettre la liquéfaction, chaque mèche est travaillée en faisant rouler la mèche entre les pouces. Cela permet d’écraser les molécules pour une pénétration optimale du soin. On obtient alors une fibre lisse et brillante, synonyme que le soin a bien pénétré.

On applique la crème pour la quatrième étape en faisant rouler la mèche entre ses doigts

On passe ensuite au bac, on émulsionne avec de l’eau pour retirer l’excédent et on fait un shampoing.

Etape 4 : Renforce les cuticules capillaires

La quatrième étape consiste à appliquer sur les cheveux une crème que l’on vient frictionner entre ses mains au préalable et qui se transforme en une mousse (type chantilly). Encore une fois, les textures sont différentes pour permettre une pénétration dans les différentes couches.
Puis on vient rincer.

Le protocole est maintenant terminé !
L’huile de la gamme Tokio Inkarami est finalement appliquée avant le brushing puis les cheveux sont séchés et coiffés.

Pour aller plus loin : Les cuticules constituent la partie externe donc la partie la plus superficielle du cheveu. Les cellules qui la constituent lui confère ses propriétés tactiles: selon leur disposition vos cheveux seront rêche au toucher ou au contraire très doux. Si les cuticules sont bien ordonnés, vos cheveux auront plus de facilités à se démêler et seront plus doux.

Le soin Tokio, qu’est-ce que j’en pense ?

Le soin Tokio Inkarami existe depuis quelques temps déjà mais on commence à vraiment en entendre parler depuis peu. De plus en plus de coiffeurs proposent maintenant cette prestation, seule ou en complément d’une technique de décoloration pour en maximiser les effets.

Je l’ai testé la première fois en 2018, à ce moment mes cheveux étaient naturels, longs et sains. Je l’avais fait en cure également avant et après l’été pour les protéger du soleil, du sel et du chlore. J’étais satisfaite, mais pas bluffée. Je vous explique pourquoi.

Il existe plusieurs gammes de Soin Tokio Inkarami :
> Ligne basic : Pour des cheveux naturels à légèrement sensibilisés.
> Ligne M (moisture) : Pour des cheveux épais, très sensibilisés
> Ligne S (smooth) : Pour des cheveux fins et sensibilisés.

La ligne M est la plus concentrée. Parfois les salons possèdent les trois gammes et choisissent en fonction du type de cheveu, parfois ils n’en possèdent qu’une.

La première fois que j’ai fait le soin Tokio, mes cheveux étaient naturels et peu sensibilisés, je pense que le coiffeur a utilisé la ligne basic.
Cette fois-ci, j’ai fait mes soins chez Manon du salon HairBeauty et elle a utilisé la gamme M qui est la plus concentrée car elle a choisi de ne proposer que cette gamme dans son salon qui pour elle est la mieux. En sortant de chez le coiffeur, j’ai vu que le résultat était bien mieux que dans l’autre salon où je suis allée. Forcément la formule était plus concentrée !
N’hésitez pas à demander quelle gamme votre coiffeur utilise.

Résultat
Mes cheveux étaient d’une douceur incomparable, très brillants et renforcés jusqu’aux pointes. Même après plusieurs shampoing, mes cheveux restent beaux et très doux.

J’ai fait un soin en prévention avant l’été puis un autre après l’été pour les renforcer après leur avoir fait subir des dommages liés à la piscine, à des baignades en mer et au soleil. Mes cheveux longs sont en bonne santé et pas du tout abimés, même après avoir passé tout un été au soleil.

Après le Soin Tokio Inkarami sur cheveux lisses
Après le Soin Tokio Inkarami sur cheveux bouclés
Avant/après le Soin Tokio Inkarami

Le soin reste dans le cheveu jusqu’à 8 semaines mais cela va surtout dépendre de la fréquence à laquelle vous lavez vos cheveux et de la chaleur que vous utiliserez (sèche-cheveux, fers à lisser ou à boucler). La chaleur fait perdre la kératine dans vos cheveux.

Entretien à la maison

Le principal entretien sera d’éviter au maximum l’utilisation de chaleur sur vos cheveux pour éviter cette perte de kératine que cela engendre.

Il existe une gamme d’entretien à la maison, qui constitue comme un “mini soin” Tokio que vous pouvez faire chez vous. Elle permet de prolonger les bénéfices du soin Tokio à la maison. La gamme Tokio IE regroupe les principaux principes actifs du protocole fait en salon. Plusieurs produits existent: le shampoing et le traitement, le masque et l’huile.

Le shampoing et le traitement
Ces deux produits sont à utiliser impérativement ensemble, les molécules contenues dans la mousse du shampoing vont fusionner avec les molécules contenues dans le traitement pour une meilleure efficacité. Combinés au shampoing, les acides aminés de kératine contenus dans le traitement s’activent et permet un renforcement des cheveux optimal.

Mode d’emploi: Laver ses cheveux avec le shampoing puis enlever l’excèdent de mousse avec ses mains et rincer légèrement afin qu’il reste un peu de mousse dans les cheveux.

Appliquer ensuite le traitement sur les cheveux essorés aux doigts. Le secret est de bien travailler le produit avec ses mains en malaxant chacune des mèches de cheveux pendant quelques minutes. Laisser poser 15min ou plus et rincer.

Le masque
Une petite quantité de produit est nécessaire car il va doubler voire tripler de volume quand on va le travailler. L’idée est de chauffer la matière entre ses mains ce qui va faire gonfler le masque comme une mousse à raser. On peut alors l’appliquer sur longueurs et pointes et laisser poser 5min puis bien rincer. Ce produit va lisser les écailles du cheveu et donner de la brillance.

Tokio Home 30€

L’huile
C’est une huile thermo-active qui peut être utilisée sur cheveux humides avant le séchage. Les principes actifs vont s’activer avec la chaleur du sèche-cheveux. Elle peut aussi s’utiliser au quotidien car c’est une huile soin et elle protège des rayons UV. Une seule pression suffit, c’est une huile très légère qui va donner de la douceur aux cheveux. Je valide cette huile !

Attention c’est une huile thermo-active (c’est-à-dire qu’elle s’active avec la chaleur) mais elle n’est pas thermo-protectrice (elle ne va pas protéger vos cheveux des dommages liés à l’utilisation de chaleur). Il est important d’utiliser en supplément un soin thermoprotecteur (J’utilise le Heated Defense de chez Kevin Murphy).

Huile Tokio 65€

Soin Tokio au salon HairBeauty à Nice

J’ai fait mes soins Tokio Inkarami au salon HairBeauty à Nice, tenu par Manon une coiffeuse très gentille, à l’écoute et pleine de talent. Elle utilise des produits à la pointe de la nouveauté et de la technologie (Kevin Murphy, Olaplex, Tokio Inkarami…) et ses prestations sont toujours réussies.

Son salon se trouve dans un appartement, selon un concept de salon privé, sur rendez-vous. Je l’ai connue quand je suis arrivée à Cannes et à l’époque elle se déplaçait à domicile. Elle a ouvert cette année son salon mais elle a voulu garder le concept qu’elle appréciait avec le domicile, qui est de s’occuper d’une cliente à la fois. Je trouve ça vraiment super !
Si vous cherchez un salon à Nice, vous pouvez aller la voir les yeux fermés! Je vous laisse découvrir son compte Instagram HairBeautyArtist où elle poste régulièrement ses transformations.

Pour ce soin sur ma longueur de cheveux, je suis restée au salon 2h30. Il faut compter 130€ sur cheveux longs.

Avez-vous déjà testé ce soin ? Qu’en avez-vous pensé ?

Merci à Manon du salon HairBeauty pour ses explications du protocole Tokio pendant le soin et pour sa gentillesse comme toujours ♡

2 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :